Aladdin et la lampe merveilleuse

d'après les contes des mille et une nuits

Adaptation et mise en scène
Hazem El Awadly

Scénographie
Jean-Marie Eichert

Costumes
Hazem El Awadly

Musique
Bassboussa, Chadia
Ahram akhbar, Magda
El chouk wel hob, Najat

Régie sons et lumières
Hazem El Awadly

Avec
La troupe du Théâtre Nout


Création 2013
Durée : 50 minutes

Le charme de la danse et de la musique vous transporte dans un rêve incontournable des Mille et une nuits. Envoûtements, magie et dépaysements sont les trois coups d’un drôle de génie hors du temps…

Troisième conte des 1001 Nuits adapté au Théâtre Nout. « Aladdin et la lampe merveilleuse » fait suite aux adaptations de « Sindbad le marin » et de « Ali Baba et les 40 voleurs ». Alliant toujours conte, spectacle visuel et musique, le metteur en scène, Hazem El Awadly, ancien membre du Théâtre de l’Epée de bois, à la cartoucherie de Vincennes, termine cette trilogie entre envoûtements, magie et dépaysement. Travaillant toujours sur la forme du théâtre traditionnel persan, cette adaptation prend le parti d’être contée sous un nouvel angle, encore peu utilisé. Fidèle à une beauté et à un esthétisme, nous entrons à nouveau dans la magie du conte.

« Vizir, ne trouves-tu pas ce présent digne de ma fille ? »

« Rêve, musique ! »

« Shoubek Loubek Abdek Ben Edek ! »